L’autre mission que s’est fixée KI-Esprit consiste à aider les sociétés stables et innovantes à financer leurs efforts dans la R&D et à l’export.

Pourquoi

Lorsqu’une société possède un véritable projet innovant, qu’elle a des ressources propres, de vrais savoir-faire, des compétences techniques éprouvées, elle peut, elle doit se faire aider financièrement. L’État français considère en effet, et à juste titre, que c'est en développant la R&D de façon avisée que l'on créera les emplois de demain. Et assurément, une R&D "intelligente" constitue un moyen sûr de se démarquer et de renforcer sa position sur les marchés.

Les aides existent. Elles sont nombreuses : Bpifrance, FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation), CIR (Crédit d'Impôt Recherche), JEI (Jeune Entreprise Innovante), PPA (Prêt Participatif Aidé), CDP (Contrat de Développement Participatif), FEDER (Fonds Européen de Développement Économique et Régional), etc. Toutes visent à encourager l'investissement dans la R&D.

Mais une société innovante est aussi une société qui sera naturellement amenée à se tourner vers l'export, parfois même très tôt au cours de son existence. Cependant, que ce soit vers les pays de l'Union Européenne ou au-delà, les dépenses à engager s'avèrent souvent très élevées. D'autant plus élevées que l'export nécessite un support technique, marketing et commercial de tout premier plan, à la fois présent, dédié et réactif.

Là aussi, les pouvoirs publics mettent à la disposition des entreprises des moyens leur permettant de financer leurs efforts dans la durée. On pense, bien évidemment, à ceux dont la Coface a la gestion. Mais on peut mentionner aussi le CIE (Crédit d'Impôt Export), le Contrat de développement (Bpifrance), etc. haut

Comment

KI-Esprit intervient très en amont dans le processus. Parfois dès la phase de réflexion qui précède la création de la société, ou bien, lorsque celle-ci existe déjà, auprès des FCPI, afin d'aider à l'obtention du label FCPI. Une fois identifiées les différentes subventions et aides susceptibles d'être obtenues selon la nature du projet, nous montons un dossier technique, toujours en concertation avec le client, dans une démarche qui se veut à la fois méthodique, explicative et de conseil. KI-Esprit appuie le client dans la défense de ce dossier auprès des organismes retenus, dans la transparence et en toute honnêteté. Nous assistons techniquement notre client pour répondre aux demandes de justifications des efforts réalisés ou lors des éventuels contrôles. Nous l'aidons également à anticiper ces derniers en l'accompagnant dans la démarche qui vise à faire effectuer un contrôle de son CIR et de son JEI par le biais de la procédure du Rescrit Fiscal (pour cette procédure, nous mettons en contact avec un fiscaliste pour la partie juridique et nous chargeons avec le client de toute l'analyse technique de la R&D). haut

À quelles conditions

Nous travaillons dans une logique de long terme en privilégiant la durée de nos relations avec nos clients. À ce titre, nous sommes rémunérés sur une base fixe au départ de la mission, et par un pourcentage sur les aides obtenues. haut

Combien de sociétés

À ce jour, près de 400 clients nous ont fait confiance. Nous avons défendu plus de 300 dossiers Oséo/Bpifrance et 200 d'Assurance Prospection Coface, avec un taux de réussite avoisinant 98 %. Nous avons obtenu près de 150 qualifications FCPI avec 100 % de réussite après l'accord de dépôt, et monté une centaine de CIR et JEI avec succès, même en cas de contrôle. haut

Détail des financements

Les subventions et les aides dont KI-Esprit est expert peuvent se ranger en deux catégories : celles destinées à la R&D et celles destinées à l'export.

R&D

Export